Les Vraies Motivations du Fonds Activiste Elliott


Articles / lundi, novembre 26th, 2018
Partagez autour de vous !

Aujourd’hui, nous allons voir quelles sont les vraies motivations du fonds activiste Elliott pour Telecom Italia ?

Dans l’épisode précédent, nous découvrions comment, au printemps 2018, le fonds activiste Elliott Management a renversé le conseil d’administration de Telecom Italia Mobile et a pris le contrôle de 10 sièges d’administrateurs sur 15 avec environ 9% des actions contre Vivendi qui en possède 24%.

Le cours perd depuis lors 44% de sa valeur

Depuis mi-septembre, le groupe Vivendi accuse Elliott Management par voie de presse de s’enrichir sur la baisse des cours de TIM à travers des couvertures contractées chez JP Morgan et de poursuivre l’objectif d’un démantèlement du groupe.

Soudainement tout va mal

TIM annonce le 8 novembre une provision exceptionnelle de 2 milliards d’euros passée immédiatement pour dépréciations d’actifs, le cours chute le lendemain de 4.9% avec l’annonce d’une perte trimestrielle de 1.4 milliards d’euros.

Le groupe Vivendi déclare dans la foulée : Nous sommes très surpris par la décision du conseil d’administration de passer 2 milliards d’euros de provisions pour des dépréciations. C’est une décision soudaine et inhabituelle en cours d’exercice. On peut s’interroger sur la volonté d’Elliott de faire chuter le cours de Bourse,  alors qu’il est protégé par une clause (« collar ») avec JP Morgan en cas de baisse.

Le groupe Vivendi s’est dit extrêmement préoccupé par la dégradation des résultats sur le plan industriel et par la chute du cours en Bourse, les résultats reflètent la défaillance de la nouvelle gouvernance et sa politique « court-termiste ».

Mardi 13 novembre, sortie de la guillotine !

Nouvel Épisode, Telecom Italia Mobile limoge son administrateur délégué Amos Genish, un proche de Vivendi et P-dg du groupe.

Telecom Italia annonce que la décision de démettre Amos Genish de toutes ses fonctions avec effet immédiat avait été prise à la majorité et que le conseil d’administration se réunirait à nouveau dimanche pour nommer un nouvel administrateur délégué, sans autre explication ou justification.

Prochain Épisode dimanche avec la nomination d’un nouveau P-dg.

Elliott dénonce le plan de transformation mis en oeuvre par le management avec courage depuis 18 mois.

Cessions d’actifs !

La seule stratégie industrielle que connaissent les fonds activistes est in fine le démantèlement et la revente aux enchères.

Quels actifs intéressent vraiment Elliott ? Elliott est-il le bas armé de commanditaires qui avancent masqués ?

Quel est le rôle de l’État italien, totalement muet à la situation et qui semble valider le processus en cours ?

Les moyens mis en œuvre par Elliott depuis le début d’année semblent disproportionnés par rapport aux gains espérables. Il est acquis que les groupes Telecom européens sont des actifs stratégiques et le feuilleton auquel nous assistons bénéficie d’un story telling très Élaboré. Il est sur Également qu’Elliott a un intérêt objectif à voir les cours baisser jusqu’à l’échéance de ses calls au printemps prochain. D’Évidence un très joli conflit d’intérêt qui déstabilise la gouvernance de l’entreprise.

Il est à parier qu’arrivent maintenant de tristes nouvelles pour le management et les salariés de Telecom Italia qui étaient engagés dans une stratégie industrielle avec Vivendi.

De quoi poursuivre notre décryptage, de ce qui semble être un cas d’école de la férocité et du cynisme des fonds vautours.

Voir l’épisode précédent :

MINIATURE WP EP1

Une réponse à « Les Vraies Motivations du Fonds Activiste Elliott »

Laisser un commentaire