Les « fonds vautours » Goldman collectent 465 millions d’euros sur des prêts irlandais en difficulté


Articles / jeudi, novembre 8th, 2018
Partagez autour de vous !

Trois filiales irlandaises de Goldman Sachs ont collecté plus de 465 millions d’euros sur des prêts immobiliers irlandais en difficulté en 2018, rapporte le quotidien irlandais The Irish Time. Parmi elles, Ennis Property Finance, l’un des fonds les plus actifs dans la poursuite des emprunteurs irlandais devant les tribunaux.

Les trois principaux « fonds vautours » irlandais de Goldman Sachs ont collecté l’année dernière plus de 465 millions d’euros auprès d’emprunteurs locaux sur des prêts immobiliers en difficulté, que le géant de Wall Street a acheté aux banques irlandaises pendant la récession.

41,5 M€ de « reprises » de dépréciation

Les filiales Goldman – Ennis Property Finance, Beltany Property Finance et Liffey Acquisitions, qui possèdent Kenmare Property Finance – ont déposé leurs résultats financiers 2017.

Les comptes montrent que les « vautours » de Goldman ont enregistré un total de 41,5 millions d’euros de « reprises » de dépréciation, c’est-à-dire de réévaluations à la hausse de la valeur d’un actif précédemment déprécié.

Les fortes reprises sont généralement le signe que le marché des actifs immobiliers sous-jacents est devenu beaucoup plus dynamique depuis que l’acheteur a acquis les prêts ; il s’agit essentiellement d’une mesure partielle de la part d’une affaire que Goldman a reçue.

74 M€ en intérêts, 0€ d’impôt !

Le gros du travail a été effectué par Ennis, qui représentait les deux tiers du montant collecté par les fonds. En 2015, Ennis a acheté une partie de l’important portefeuille de prêts commerciaux mixtes de la Lloyd’s Project Poseidon.

Elle a perçu 74 millions d’euros en intérêts pour Goldman Sachs auprès d’emprunteurs irlandais en 2017, selon ses comptes, mais elle n’a payé aucun impôt car elle est structurée de manière à réaliser peu ou pas de bénéfices sur papier.

Ennis est l’un des fonds les plus actifs dans la poursuite des emprunteurs irlandais devant les tribunaux. Il a déjà demandé 66 jugements sommaires de la Haute Cour contre des emprunteurs, selon les documents officiels.

Il a également pris des mesures contre Alan Hynes, comptable de Wexford, et a déjà tenté de reprendre possession de l’hôtel Clifton Court à Dublin.

Liffey, qui intègre Kenmare Property Finance, a acheté 200 millions d’euros d’anciens prêts de l’Anglo Irish Bank pendant la récession et a déjà pris des mesures coercitives contre des emprunteurs tels que Blarney Woollen Mills. L’année dernière, elle a collecté près de 52 millions d’euros pour Goldman auprès d’emprunteurs irlandais.

Beltany était l’unité irlandaise que Goldman Sachs a utilisée pour acquérir les prêts bancaires de plusieurs grands constructeurs et promoteurs irlandais, tels que Twinlite et le groupe Rhatigan. L’année dernière, les comptes montrent que Beltany a collecté 105,8 millions d’euros. Elle a également racheté davantage de prêts en 2017, ajoutant 178 millions d’euros à son portefeuille.

Les comptes montrent également que Beltany a prêté de l’argent ces dernières semaines à une société américaine Goldman pour faire de nouveaux investissements. En mai, les comptes d’Ennis montrent qu’elle a également conclu une vente unique de 43 millions d’euros de son portefeuille de prêts irlandais.

 

Laisser un commentaire